1ère partie

Gaëtan Nicot Quartet


Véritable All Stars de personnalités ligériennes, la nouvelle formation de Gaëtan Nicot devrait ravir les adeptes d’un jazz soigné et tonique. Au côté du souffle virevoltant du saxophoniste Pierrick Menuau, le pianiste développe des thèmes de sa plume avec la minutie qu’on lui connaît.  Les arrangements rappelleront Bill Evans ou Herbie Hancock, ils mettent surtout en avant l’art impressionniste du pianiste. Derrière, la basse ronflante de Sébastien Boisseau et la batterie précise d’Arnaud Lechantre entraînent un peu plus loin encore ce nouveau quartet qui n’attend plus que la scène pour s’épanouir pleinement.

Gaëtan Nicot: piano
Pierrick Menuau: saxophone
Sébastien Boisseau: contrebasse
Arnaud Lechantre; batterie

 

2e partie

Enrico Pieranunzi Trio

Partenaire un temps de Chet Baker, Lee Konitz ou Charlie Haden, le pianiste italien Enrico Pieranunzi a sous les doigts toute une histoire du piano. Aussi à l’aise dans le jazz que sur un répertoire classique pour lequel il donne des versions personnelles de Bach, Haendel ou encore Scarlatti, Pieranunzi a développé un style qui n’appartient qu’à lui. Son toucher délicat investit toute l’amplitude de l’instrument qu’il fait résonner avec suavité. Adepte de la mélodie qu’il se plaît à dérouler lors d’improvisations toujours lyriques, la formule en trio lui permet de donner libre cours à son éloquence. A ses côtés, le jeune contrebassiste Clément Daldosso (formé au collège de Marciac) et une des légendes de la batterie européenne, le batteur André Ceccarelli, fin rythmicien, devraient pimenter le concert et conduire la soirée vers les sommets.

Enrico Pieranunzi: piano
Clément Daldosso: contrebasse
André Ceccarelli: batterie